Jean Moulin
Collège
Marseille
 

Révisions de PSE pour l’oral du CFG

lundi 27 janvier 2014

- J’arrive habillé correctement : pas de tongs, pas de shorts, pas de décolletés, pas de casquettes, MP3, portable, chewing-gum … (même si vous « avez chaud » !)

- J’attends patiemment dans le couloir, à l’endroit indiqué, devant la porte de mon jury.

- Je suis là 10 min avant l’heure indiquée sur ma convocation.

- J’ai bien sûr, MA CARTE D’IDENTITÉ (ou passeport) qui atteste de mon identité ainsi que MA CONVOCATION qui atteste de l’heure du jour, du jury et de l’heure de passage pour votre oral.

L’oral dure environ 20 min ; il portera sur votre dossier de CFG, 6 pages maximum (déjà dans les mains du jury) ainsi que sur des questions de PSE, étudiées tout au long de l’année scolaire.

L’oral se décompose en deux parties :

- SE PRÉSENTER : la première partie de 5 minutes de présentation où l’on teste vos capacités de communication et d’expression.

a- Nom – Prénom
b- Age
c- Frères et sœurs
d- Origine
e- Parcours à la SEGPA, au collège…
f- Quel atelier as-tu suivi à la SEGPA ?
g- Les projets de ton atelier
h- Les stages effectués au long de ton parcours scolaire
i- Ceux que tu as préférés, pourquoi ?
j- L’orientation que tu souhaites à la rentrée prochaine…

- ÉCHANGER : La deuxième partie qui est une discussion, un échange sur différents sujets de PSE ainsi que sur vos stages et votre projet professionnel. Elle dure environ 15 minutes. Il faudra être au clair sur vos stages, votre parcours professionnel futur, votre projet professionnel ainsi que sur des thèmes très différents tels que l’alimentation, la sexualité, la santé, les risques quotidiens et professionnels…Thèmes de la PSE

CURSUS SCOLAIRE OU PROFESSIONNEL

Ma formation, (suivie actuellement) :
3e SEGPA
3e Insertion/ 3e DRA (Dispositif de Réussite par Alternance)
PPPRS
Atelier Relais

Je prépare l’oral du CFG, je construis mon orientation en lien avec mon projet de formation professionnelle, en m’aidant de mes expériences de stages.
Pour les SEGPA, les expériences professionnelles sont aussi celles des ateliers HAS, SM et Habitat.
PSE : Prévention Santé Environnement
CFG : Certificat de Formation Générale
SEGPA : Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté
SM : Structures Métalliques
PI : Production Industrielle
HAS : Hygiène Alimentation Services
Habitat : Peinture, maçonnerie, menuiserie...
PPPRS : Parcours Personnalisé de Prévention des Ruptures Scolaires
DRA : Dispositif de Réussite par Alternance

PARCOURS DE FORMATION

Mon projet professionnel est de devenir ... ...en passant un CAP ... au LP…………

Un lycéen reste en milieu scolaire, il est donc sous statut scolaire. Il aura des cours, des stages, et des cours en atelier. Il devra donc faire signer une convention de stage pendant ses périodes de formation en entreprise. Cette convention devra être signée par le lycéen (et ses parents s’il est encore mineur), l’établissement et l’entreprise.
L’apprenti est salarié. Il a donc un contrat de travail, les mêmes droits et devoirs que tous les autres salariés. Il a un salaire, une fiche de paye, des congés payées (5 semaines par an). Son contrat de travail est signé par l’apprenti (et ses parents s’il est encore mineur), le CFA, le patron de l’entreprise et le maître d’apprentissage s’il est différent du patron.
Le lycéen part en stage avec une convention de stage tandis que l’apprenti a un contrat de travail.

L’APPRENTISSAGE

L’apprentissage peut être fait de 16 ans et 26 ans (15 ans avec une dérogation). Il permet de se former en entreprise, pour apprendre un métier. La formation de l’apprenti se fait en alternance entre CFA et entreprise. L’apprenti doit signer un contrat d’apprentissage, enregistré à la chambre des métiers et de l’artisanat. Il passera son diplôme, qui aura la même valeur que le diplôme passé par le lycéen.

CAP : Certificat d’Aptitudes Professionnelles
LP : Lycée Professionnel
CFA : Centre de Formation des Apprentis
Maître d’apprentissage : Personne chargée de la formation de l’apprenti en entreprise. Il peut être le patron lui-même ou un salarié qui a au moins 5 an d’expérience et un diplôme au moins équivalent à celui que va passer l’apprenti.
Alternance : C’est comme cela que l’on nomme la formation de l’apprenti qui partage son temps entre CFA et entreprise ; il alterne les deux

ORGANISMES DE FORMATION ET RECHERCHE DE STAGE OU D’EMPLOI

Les personnes qui peuvent m’aider à trouver un emploi ou un stage sont mes proches , mes professeurs, mes tuteurs de stage. Les organismes qui peuvent m’aider sont Le Pôle Emploi, la Mission Locale, la Maison des Services au Public, les agences d’intérim et les entreprises directement.
Les moyens pour contacter une entreprise sont : le téléphone, Internet, le courrier, s’y rendre directement. Pour postuler, j’envoie ou j’apporte mon CV accompagné de ma lettre de motivation .
Ma lettre de motivation est manuscrite et met en avant mes qualités et compétences.
Dans mon CV (curriculum Vitae) = parcours de vie : On trouve mon adresse et mon téléphone, le détail de ma scolarité, mon expérience professionnelle (stages pour l’instant) et mes différents diplômes, mes qualités et mes centres d’intérêts (optionnel).

Lorsque que je commencerai à travailler je ne serai jamais payé en dessous du SMIC. C’est le SALAIRE MINIMUM INTERPROFESSIONNEL DE CROISSANCE, environ 1300 € net

RISQUES DE LA VIE COURANTE

C’est par exemple un accident domestique, on peut être handicapé, blessé, ne plus pouvoir travailler……Se brûler, avaler un produit toxique, tomber par la fenêtre en faisant les vitres…
On peut éviter ce risque par la prévention : en respectant les règles de sécurité, en sécurisant l’endroit, en employant du matériel adéquat….
Il faut s’assurer pour se protéger et protéger les autres mais aussi pour réparer.
L’assurance obligatoire que chacun doit avoir dès son existence est la RESPONSABILITÉ CIVILE car on doit toujours réparer les dommages qu’on fait aux autres.

LA PROTECTION SOCIALE

La sécurité sociale protège les français pour :
- la Famille avec les allocations familiales,
- la vieillesse avec les retraites
- la santé avec l’assurance maladie.

La carte vitale sert à être remboursé du docteur plus vite et à faire l’avance sur les médicaments pris à la pharmacie car en France la santé est un droit pour tous les salariés et ses bénéficiaires ( conjoint et enfants).
La mutuelle complémentaire santé complète la protection de base de l’assurance maladie. La CMU est la Couverture Maladie Universelle c’est l’assurance complémentaire pour la santé offerte aux personnes qui ne peuvent pas s’en payer directement une auprès d’une mutuelle. Elle permet d’être mieux soigné quand on a de faibles rentrées d’argent.

BONNES CONDUITES ALIMENTAIRES

Un petit déjeuner équilibré c’est : 1 laitage, 1 fruit, du pain ou des céréales, 1 apport en sucres.
Un repas équilibré c’est : une crudité fruit ou légumes crus, 1 Viande ou Poisson ou OEuf, 1 portion de féculents ou légumes cuits, 1 laitage ou 1 fromage, un petit bout de pain.

Il y a 7 groupe d’aliments :

  1. Les produits laitiers qui apportent du calcium pour les os
  2. Les VPO (viande poisson oeuf) qui apportent des protéines pour construire le corps et du Fer pour rester en forme
  3. Les fruits et légumes qui apportent des fibres alimentaires, des vitamines et minéraux, pour le bon fonctionnement de l’organisme
  4. Les féculents qui apportent des glucides complexes pour avoir de l’énergie pendant longtemps.
  5. Les produits sucrés qui apportent des glucides simples pour avoir de l’énergie rapide
  6. Les Corps Gras qui apportent des lipides pour avoir de l’énergie en réserve et protéger le corps
  7. Les boissons qui apportent de l’eau pour favoriser les échange et permettre la vie.

Tous les individus n’ont pas les mêmes besoins énergétiques en alimentation, ils dépendent de l’age, du sexe, de l’activité physique, de la croissance (si on grandit ou non), de la grossesse ou encore de la maladie.
Les erreurs alimentaires peuvent avoir de graves conséquences sur la santé : obésité, maladies…

LA SANTÉ

Les vaccinations obligatoires sont celles qu’on fait enfant comme le tétanos, la tuberculose.
Les vaccins à faire dans des professions à risques comme les métiers de la santé avec l’hépatite B.
La vaccination sert à éviter d’attraper certaines maladies trop dangereuses.
Les micro organismes sont de plusieurs sortes : Bactéries Virus Champignons ( levures et
moisissures).
Tous les microbes ne rendent pas malades ex : la levure de boulangerie pour faire le pain.
Les micro organismes peuvent entrer par les voies : respiratoire, digestive, cutanée (peau), sexuelle.
En cas de blessures au niveau de la plaie il va y avoir : gonflement, chaleur, rougeur, et douleur : ce sont les signes de l’inflammation.
Les antibiotiques ne sont pas toujours automatiques car ils agissent uniquement contre les bactéries, pour un virus ils ne servent à rien.

CONTRACEPTION- SEXUALITE - SIDA

Les IST sont des Infections Sexuellement Transmissibles ; on s’en protège en utilisant des préservatifs. La pilule ne protège que de la grossesse.
Pilule et préservatif sont des moyens de contraception ; ils permettent d’ avoir des rapports sexuels sans risquer une grossesse.
Le SIDA est une maladie mortelle transmissible. Le SIDA est le dernier stade de l’infection par ce virus et finit par la mort de l’organisme infecté.

SIDA

 : Personne dont le VIH s’est déclaré. Ce virus, lorsqu’il pénètre dans le corps, infecte et détruit certaines cellules qui coordonnent les défenses de l’organisme contre les microbes.

- Trois modes de transmission ont été observés :

  1. par voie sexuelle, qui est le principal ;
  2. par voie sanguine : qui concerne particulièrement les utilisateurs de drogues injectables, les hémophiles, les transfusés et les professionnels de la santé ;
  3. de la mère à l’enfant : qui peut survenir in utero dans les dernières semaines de la grossesse, au moment de l’accouchement et de l’allaitement.

- Le dépistage
Le seul moyen de savoir s’il l’on est porteur du virus du sida est de faire un test de dépistage, en faisant une prise de sang.
La seule façon de se protéger de ce virus c’est le préservatif. On ne guérit pas du SIDA mais la médecine progresse et permet aux malades de ralentir le processus de la maladie.

SIDA : Syndrome d’ImmunoDéficience Acquise
VIH : Virus Immunodéficience Humaine

 
Collège Jean Moulin – Rue Fortuné Chaillan - 13015 Marseille – Responsable de publication : M. BERTRAND
Dernière mise à jour : jeudi 26 mars 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille